D’après une étude publiée dans la revue Geophysical Research Letters, des chercheurs japonais de l’Agence d’exploration spatiale Jaxa ont repéré une immense cavité souterraine de 50 km de long sur la Lune. Selon eux, le trou pourrait un jour servir d’abri pour une futur base spatiale afin de protéger des astronautes des fortes variations de température et de dangereuses radiations auxquelles ils seraient exposés à la surface lunaire.

Ce trou, observé par la sonde japonaise d’observation lunaire SELENE dans la région de l’océan des Tempêtes a confirmé l’existence de cette grotte.
Elle est supposée être un ancien tunnel de lave volcanique vieux de 3,5 milliards d’années avec une largeur de 100 mètres, mais serait longue de 50 kilomètres, la cavité lunaire est suffisamment grande pour abriter une grande ville de la taille de Philadelphie, selon les estimations de l’université de Purdue. « Nous pensions que de tels endroits existaient (…), mais cela n’avait pas encore été confirmé jusqu’à présent », a déclaré jeudi à l’AFP Junichi Haruyama, un chercheur de la Jaxa.
Toute la communauté scientifique se réjouit de cette découverte d’autant que l’engouement autour de la Lune n’a jamais été si fort.
L’ensemble des agences spatiales ont un projet Lune, même des sociétés privées rêvent de coloniser notre satellite.
Les Etats-Unis qui envisage de construire une nouvelle station spatiale en orbite autour de la Lune dans les années à venir afin d’envoyer des astronautes sur Mars dans les années 2030, avec le concours d’autres agences spatiales.

Les colline Marius abrite la grotte repérée par la sonde japonaise SELENE.

NASA/GODDARD/ARIZONA STATE UNIVERSITY

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *