Des vestiges romains s’étendant sur 20 hectares sous la mer ont été découverts cet été par une mission tuniso-italienne à Nabeul, en Tunisie. Les archéologues confirment qu’un tsunami a englouti une partie de la ville de Néapolis au 4ème siècle.20 hectares de vestiges sous-marins ont été découvert durant l'été 2017 à la faveur d'une météo favorable.

20 hectares de vestiges sous-marins ont été découvert durant l’été 2017 à la faveur d’une météo favorable. © HANDOUT / L’INSTITUT NATIONAL DU PATRIMOINE TUNISIEN (INP) / UNIVERSITY OF SASSARI / AFP

« C’est une découverte majeure » car elle vient corroborer des récits datant de l’Antiquité, a expliqué à l’AFP Mounir Fantar, directeur de la mission archéologique.
L’équipe a maintenant « la certitude que Néapolis a souffert de ce séisme » qui date, selon l’historien Ammien Marcellin, du 21 juillet 365 après J-C, et qui a durement touché Alexandrie et la Crète, dit Mounir Fantar. C’est suite au tsunami, provoqué par le séisme, qu’une partie de Néapolis a été immergée et que les activités de salaison ont dû être délocalisées.

Aujourd’hui, « le plus important n’est pas de fouiller mais de conserver » ces vestiges, pour en faire « une réserve archéologique pour les générations futures », a jugé Mounir Fantar.
Par Culturebox (avec AFP)

Source: http://m.culturebox.francetvinfo.fr/amp/patrimoine/les-ruines-d-une-cite-romaine-engloutie-decouvertes-en-tunisie-261897

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *