3 phénomène astro à observer!

Le 10 février 2017, c’est-à-dire ce vendredi, le ciel nous offre l’opportunité d’observer trois phénomènes assez rares : une éclipse lunaire, une « snow moon » et le passage d’une comète. À vos agendas !
On espère que vous n’avez rien de prévu dans la nuit de vendredi 10 au samedi 11 février pour débuter votre week-end. Parce que le ciel va nous gâter de plusieurs spectacles à ne pas rater. Les trois phénomènes n’auront pas lieu en même temps mais le fait qu’elles se déroulent la même nuit est assez rare pour le souligner.
La « Snow Moon », la pleine lune de Février

Premièrement, on pourra assister à un phénomène lunaire assez commun. En effet, il s’agira de la « Snow Moon » qui est tout simplement la pleine lune de février. Elle fut appelée comme ça par les tribus amérindiennes en rapport avec les chutes de neige qui surviennent durant cette saison. Mais elle est aussi appelée la « Hunger Moon » (« hunger » signifiant « faim » ou « famine »), faisant référence aux difficultés saisonnières de la chasse dans ces tribus.

Elle sera visible dès le 10 février dans l’après-midi, à partir de 17h44, avant de disparaître le samedi matin vers 8h30. On pourra de nouveau l’observer le samedi à partir de 18h56.
L’éclipse lunaire

En outre, une éclipse lunaire sera observable dès la soirée du 10 février. Ce phénomène est le résultat de l’alignement de la lune, du soleil et de la Terre. Notre planète bloquant la lumière du soleil, celle-ci ne peut atteindre la surface de la lune. Généralement, l’atmosphère de la Terre réfracte la lumière du Soleil et en dévie une certaine quantité vers l’intérieur de la zone d’ombre. Puisque l’atmosphère laisse surtout passer les rayons rouges, la Lune prendra une teinte rougeâtre, de plus en plus prononcée au fur et à mesure qu’elle avancera dans le cône d’ombre.

Avec son apparence ombragée, on pourra la voir en France, à partir de 21h30 et connaîtra son summum dans la nuit, entre 23h43 et 1h52 du matin.
La Comète du Nouvel An
Enfin, cette nuit-là sera le moment le plus facile où l’on pourra observer le passage de la comète du Nouvel An. En réalité, elle a commencé à traverser l’hémisphère nord depuis la fin de l’année 2016 (d’où son nom ponctuel). Son nom scientifique est « 45P/Honda-Mrkos-Pajdusakova » en référence aux trois astronomes qui l’ont découvert en 1948.
Elle passe dans notre atmosphère tous les cinq ans et trois mois, ce qui en fait un phénomène assez rare. On pourra l’observer à l’œil nu à partir de 1h du matin dans la nuit du 10 au 11 février, mais prévoyez quand même une paire de jumelles sous le coude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *