Le ministère égyptien des Antiquités a présenté la tête en bois mise au jour sur le site archéologique de Saqqâra qui pourrait représenter Ânkhnespépy II.
Le ministère égyptien des Antiquités a présenté la tête en bois mise au jour sur le site archéologique de Saqqâra qui pourrait représenter Ânkhnespépy II. [Ministère égyptien des antiquités – AP/Keystone]
Une équipe franco-genevoise d’archéologues a mis au jour en Egypte une tête en bois vieille de plus de 4000 ans représentant probablement la reine Ânkhnespépy II, de la VIe dynastie.

La découverte émane de la Mission archéologique franco-suisse de Saqqâra, qui mène des fouilles sur la nécropole de Saqqâra, au sud du Caire, sous la responsabilité du professeur Philippe Collombert, de l’Université de Genève.

La tête ornée de boucles d’oreilles a pratiquement des proportions humaines et comporte également une partie du cou. Haute de 30 centimètres, elle est en mauvais état et nécessitera des travaux de restauration.

La VIe dynastie

La VIe dynastie est la dernière de l’Ancien Empire égyptien. Elle couvre une période comprise entre -2350 et -2150 environ. La reine Ânkhnespépy II a été successivement épouse de Pépy Ier et de Mérenrê Ier et régente pendant les jeunes années de son fils Pépy II.

Le complexe de la reine est le plus vaste ensemble construit après celui du roi. Il est situé à l’extrémité sud-ouest de la nécropole, en limite de ce qui pourrait être le premier cercle, c’est-à-dire le secteur consacré aux reines et aux membres de la famille royale.

Source: https://www.rts.ch/info/culture/9015646-une-tete-de-bois-de-4000-ans-trouvee-en-egypte-par-des-genevois.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *