Des pyramides égyptiennes aux mégatours contemporaines, la conquête de la verticalité n’a cessé de gravir de nouveaux paliers. Retour sur quelques-un de ces édifices qui donnent le vertige avec le documentaire Bâtir toujours plus haut, diffusé ce mercredi 7 décembre 2016 sur France 5.
© ©2P2L

A L’antiquité

Pendant près de 4 000 ans, la pyramide de Khéops (2,3 millions de blocs de pierres), en Égypte, a été la structure la plus élevée au monde : 146 mètres de haut.

Au Moyen Âge

De grandes flèches poussent sur les cathédrales… En 1570, celle de Beauvais atteint 153 mètres, avant de s’effondrer trois ans plus tard. C’est Ulm, en Allemagne, qui détient encore le record : 161 mètres.

Au XIXe siècle

En 1889, la tour Eiffel culmine à 300 mètres, pour seulement 7 500 tonnes de charpente métallique. Son escalier est constitué de 1 665 marches.

Au XXe siècle

Du haut de ses 319 mètres le jour de son inauguration (1er mai 1931), l’Empire State Building détrône la Dame de fer. Avec ses 381 mètres, il régnera sur le monde durant quatre décennies.

Aujourd’hui

Trois constructions sont désignées comme des méga-tours (supérieures à 600 m). La Burj Khalifa (photo) et ses 160 étages, inaugurée à Dubaï en 2010, est la plus haute : 828 mètres pour 500 000 tonnes.

Et demain ?

En construction à Jeddah, en Arabie saoudite, la Kingdom Tower verra le jour d’ici 2020. Elle atteindra la barre symbolique des 1 000 mètres.

Bâtir toujours plus haut, est diffusé mercredi 7 décembre à 20h45 sur France 5.

Frédéric Lohézic

http://www.programme-television.org/news-tv/Batir-toujours-plus-haut-France-5-En-architecture-oui-la-taille-compte-4384055

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *