Etoiles

L’étoile  comme notre Soleil est une boule lumineuse en rotation qui rayonne sa propre lumière par réaction nucléaire. Les étoiles sont différentiées par la couleur et leur taille,  voir ci dessous:

Température et couleur

La relation entre température et longueur d’onde du maximum d’émission, permet de définir une relation entre température et couleur, via la correspondance entre longueur d’onde et couleur.

On dispose ainsi d’un thermomètre : une étoile bleue est plus chaude qu’une étoile rouge.

Couleur des étoiles

La couleur apparente d’une étoile ne va pas exactement correspondre à la température de son maximum d’émission. En effet, la couleur perçue par le détecteur va intégrer une bonne part de l’énergie rayonnée, et pas seulement celle au maximum d’émission.

Il ne faut pas oublier que la perception des couleurs dépend intimement de la détection : derrière un filtre rose, on voit la vie en rose ! Les couleurs restituées par une image en couleur, obtenue par composition de 3 images dans 3 filtres différents, vont le plus souvent être très vives (pour des raisons esthétiques) que celles vues à l’oeil nu.

On peut néanmoins dégager quelques impressions générales :

  • Une étoile de température effective 10000 K, qui rayonne essentiellement dans le proche UV, apparaîtra blanche, à l’oeil nu, cette impression résultant de la superposition de toutes les couleurs du spectre.
  • Il faut vraiment qu’une étoile soit très froide pour apparaître rougeâtre. Une étoile froide apparaît plutôt orange.
  • IL faut de même qu’une étoile soit très chaude pour apparaître bleutée.
  • Une étoile apparaît rarement de couleur tirant sur le vert, ou alors uniquement par contraste avec un objet voisin très rouge (ou bien lorsque le rayonnement n’est pas de type corps noir, mais monochromatique dans une raie d’émission telle celle de l’oxygène, suite à un processus d’excitation qui n’a rien à voir avec le corps noir)