Les comètes

Les comètes sont des astres orbitant autour du Soleil de façon elliptique, lors de leur parcours, leurs trajets peuvent variées en fonction des autres astres et planètes malgré des vitesses incroyables de 55 000 Km/h à 135 000 Km/h.Elles sont composées essentiellement d’un noyau fait de glace et de roches plus ou moins ferreuses et de gaz.Leurs masses et leurs tailles augmentent ou diminuent en fonction de la distance du Soleil. Lorsqu’elles arrivent suffisamment près de notre étoile, elles se parent d’une magnifique chevelure sublimant le noyau et d’une queue composée de gaz et de poussières  riche en carbone s’échappant sur plusieurs kilomètres. Ces astres sont parfois plus vieilles que le Soleil et sont composées de matières organiques microscopiques essentielles pour le développement de la vie. Certains scientifiques pensent à ce jour que certaines comètes proviennent du nuage d’Oort et qu’elles seraient même influencées par un astre non repéré visuellement mais déduite par mathématique et relayée depuis les anciennes civilisations sous le nom de Nibiru, Hercolubus ,Planète X, et enfin Théia qui aurait percutée la Terre (Ainsi, quelques dizaines de millions d’années après la naissance du système solaire, il y a 4,56 milliards d’années, la jeune Terre encore chaude aurait été frappée de plein fouet par un corps de la taille de Mars. Les débris pulvérisés de l’impacteur – parfois appelé Théia -, et une fraction du manteau terrestre auraient alors été projetés en orbite sous la forme d’un disque de poussière, avant de s’effondrer sur eux-mêmes pour former notre satellite.) aujourd’hui appelée « Planète neuf ». On listait pas moins de 5 811 comètes  connues en 2013. On distingue plusieurs types de comètes classées en fonction de leur passage. Certaines sont périodiques et orbitent autour de notre étoile en moins de 200 ans portant le nom de son découvreur.Les autres sont non périodiques c’est à dire sans confirmation de plusieurs passages dans un laps de temps supérieur à 200 ans qui sont répertoriées en C 1980 ou D1908 (pour les disparues). Catalogue de quelques comètes avec images: http://www.astrosurf.com/cometes/catalogue/Com_catalogue.htm

Le 12 novembre 2014, le module Philae, largué par la sonde Rosetta, se posait sur la comète Tchourioumov/Guerassimenko. Mais après avoir rebondi plusieurs fois, Philae s’est retrouvé dans un endroit imprévu, dans un endroit imprévu, trop faiblement éclairé par le soleil pour pouvoir recharger ses batteries. Mais 7 mois plus tard, le 12 juin 2015, la comète ayant changé de position par rapport au soleil, Philae a repris des couleurs et réussi à communiquer avec Rosetta… Elsa Montagnon, responsable adjointe des vols à l’ESA (Agence Spatiale Européenne) raconte et explique cette aventure.

Relation avec les anciennes civilisations:

Les comètes sont souvent porteuses de misère, de maladie, de mort, de chaos, d’une colère d’un divine, d’un message, d’un changement dans les différentes civilisations.

L’odyssée de Rosetta sur la comète Tchouri:

Tourné pendant trois ans dans les coulisses de la mission spatiale, jusqu’à la descente finale de la sonde Rosetta sur la comète le 30 septembre 2016, ce documentaire fait revivre les moments cruciaux de cette épopée. Les principaux experts, dont le directeur de vol de la sonde, Andrea Accomazzo, et le responsable scientifique du robot Philae, Jean-Pierre Bibring, racontent de l’intérieur, au centre opérationnel de l’Agence spatiale européenne à Darmstadt (Allemagne), cette mission sur la quête des origines de la vie et sur la naissance du Système solaire.

 

 

Le symbole astronomique: