Feu d’artifice par la NASA avant le 4 juillet

Etude du bouclier magnétique par la NASA via Wallops Range Optical Systems Group Une fusée NASA Terrier-Improved Malemute a été lancée avec succès à 16h25 le jeudi 29 juin auprès de Wallops Flight Facility de l’agence en Virginie. Crédits: NASA / Terry Zaperach A quelques jours du 4 juillet célébrant l’indépendance américaine, la Nasa a provoqué jeudi un curieux feu d’artifice en libérant dans le ciel des vapeurs rouges, bleues et vertes. Vers 4h25 (10h25, heure de Paris), l’agence spatiale américaine a lancé depuis la base de Wallops Island, en Virginie, une fusée contenant des produits chimiques (baryum, strontium, oxyde de cuivre). Pendant les huit minutes de vol, elle a projeté… Montrer plus

Lire la suite

Non la NASA n’a pas trouvé de potentiel de vie!

Des études récentes suggèrent que l’océan qui glisse sous la coquille glacée de la lune Enceladus de Saturne, vu ici dans une photo par le vaisseau spatial Cassini de la NASA, peut être un environnement potentiellement habitable. Crédit: NASA / JPL / Space Science Institute La NASA ne se prépare pas à laisser tomber une bombe de la vie extraterrestre, malgré ce que vous avez peut-être entendu. La semaine dernière, le groupe de piratage Anonymous a publié une  vidéo sur YouTube (ci-dessous) suggérant que l’agence spatiale est sur le point d’annoncer la découverte de la vie au-delà de la Terre. La vidéo a fait un grand éclaboussement en ligne – tellement… Montrer plus

Lire la suite

Deux nouvelles lunes pour Jupiter

Les 68e et 69e lunes de Jupiter viennent d’être trouvées par l’astronome Scott Sheppard. Io Io est une des 4 plus grosses lunes de Jupiter, observée en 1610 par Galilée. MICHAEL BENSON / NASA/JPL / AFP Et de 69 pour Jupiter ! A côté, avec son unique satellite naturel, la Lune, la Terre fait figure de petite joueuse. C’est un peu par hasard que Scott Sheppard, astronome du Carnegie Institution for Science, a fait cette découverte. Son métier ? Faire la chasse aux objets célestes distants, dont la planète X, une hypothétique planète très lointaine qui pourrait être la neuvième planète du Système solaire. En janvier 2016, des chercheurs américains… Montrer plus

Lire la suite

NASA renomme la mission de la sonde solaire pour honorer le physicien pionnier Eugene Parker

Illustration de l’engin spatial Parker Solar Probe s’approchant du soleil. Crédits: Johns Hopkins University Laboratoire de physique appliquée La première mission de la NASA d’aller au soleil, la sonde solaire Parker, s’appelle Eugene Parker, qui a d’abord théorisé que le soleil envoie constamment un flux de particules et d’énergie appelé le vent solaire. Crédits: NASA / APL La NASA a renommé l’engin spatial Solar Probe Plus – la première mission de l’humanité à une étoile, qui débutera en 2018 – en tant que sonde solaire de Parker en l’honneur de l’astrophysicien Eugene Parker. L’annonce a été faite lors d’une cérémonie à l’Université de Chicago, où Parker est le Professeur émérite,… Montrer plus

Lire la suite